Retour

Fan de Céline Dion? Vous pouvez maintenant avoir un chandail intelligent qui joue ses meilleurs hits

Grâce à de nouvelles étiquettes, votre bouteille d’eau pourra bientôt vous dire si vous êtes assez hydraté, votre miroir vous rappellera quelle routine beauté privilégier et votre frigo vous suggérera des recettes santé.

Les étiquettes LiveTag, mises au point par des ingénieurs américains, vos objets du quotidien deviendront intelligents et connectés. De quoi changer notre rapport à des objets autrefois banals !

Un chandail qui joue du Céline Dion?

Les étiquettes métalliques peuvent être apposées sur n’importe quel objet, et captent le signal Wi-Fi chaque fois qu’un utilisateur interagit avec elles.

via GIPHY

Un peu comme un cellulaire, elles peuvent transmettre de l’information, jouer de la musique, diffuser un éclairage d’ambiance ou même se transformer en clavier. Eh oui ! Votre nouveau t-shirt mode pourrait non seulement arborer le visage de Céline Dion, mais faire entendre sa musique ! Il suffirait d’y coller une étiquette LiveTag, dotée de boutons « lecture », « pause » et « piste suivante », et d’une barre coulissante pour régler le volume.

Envie d’une ambiance romantique ou d’une musique entraînante ? Les autocollants peuvent également servir de contrôleurs universels pour modifier la musique, l’éclairage ou la température d’une pièce à distance.

Rendre la vie plus simple

Au-delà du divertissement, les LiveTag pourraient ouvrir sur de grandes avancées dans le domaine de la santé. En effet, les étiquettes pourront éventuellement obtenir des données sur nos activités motrices en analysant nos interactions avec les objets du quotidien. 

« La quantité, l’intensité et la fréquence des activités des utilisateurs peuvent être enregistrées et envoyées à leur médecin pour suivre leur rétablissement. Et tout cela peut se faire de la maison, sans obligation de retourner à la clinique pour des tests fréquents d’activité motrice », explique Xinyu Zhang, professeur de génie électrique et d’informatique, dans la présentation de la recherche publiée sur le site de l’Université UC San Diego.

Sans puce et sans pile, les petites LiveTag feront sans doute bientôt de grandes choses pour nous !


Vous aimerez aussi