Des paléontologues ont découvert au Montana un fossile appartenant à une nouvelle espèce de tyrannosaure, et son apparence a de quoi étonner : sa face aurait ressemblé davantage à celle d'un crocodile qu'à celle d'un lézard, aurait été dépourvue de lèvres, mais couverte d'une peau sensible.

L'apparence du roi des lézards telle qu'on la connaît aujourd'hui n'est en fait que construite sur des hypothèses. Or, la découverte d'un fossile de Daspletosaurus horneri, un cousin du T-Rex, vient bousculer cette conception. Plus proche du crocodile que du lézard en raison de sa mâchoire allongée, ce dinosaure présenterait également la même sensibilité cutanée que le saurien, qui permet à tous deux de capter les vibrations de leur environnement pour chasser leurs proies.


10 dinosaures aux allures… créatives


Le Dr Thomas Carr, paléontologue au Cartagene College et auteur principal du rapport qui vient d'être publié dans le journal Scientific Reports, estime que le fossile date d'il y a environ 75 millions d'années.

Commentaires