Ce n'est plus un secret pour personne: Elon Musk, le fondateur de SpaceX, veut coloniser la planète Mars. La mission prévue pour 2018 approche à grands pas, et le programme en est maintenant aux essais de la fusée.

Gwynne Shotwell, la présidente de la compagnie, a officiellement annoncé au cours de la conférence de Small Satellite, en Utah, que la fusée était en route vers les installations de tests de SpaceX, au Texas, pour des essais en grandeur réelle.

Baptisée Raptor, la fusée est trois fois plus puissante que Merlin, l’engin qui propulse la fusée Falcon 9 qu’on a vue atterrir sur une barge en pleine mer lors d’essais précédents. Une grappe de neuf Raptor est prévue pour composer la plateforme du Mars Colonial Transporter, véhicule que Musk a surnommé Red Dragon.

Les tests en grandeur réelle constituent habituellement la dernière phase du développement technologique. Il reste maintenant à définir les objectifs de la mission de 2018, dont la nature scientifique, technique ou colonisatrice n’est pas tout à fait confirmée.

Commentaires