Ce vendredi 30 septembre, une « lune noire » s’accrochera dans le ciel… Mais nous ne la verrons pas.

L’expression « lune noire » désigne habituellement une seconde nouvelle lune au cours d’un même mois. Ce phénomène se produit rarement puisque le cycle lunaire dure 28 jours. Dans l’hémisphère ouest, la dernière lune noire remonte à mars 2014, et la prochaine est prévue pour juillet 2019.


Choix de l'éditeur


Pendant cette phase lunaire, le satellite se trouve entre la Terre et le Soleil et il apparaît dans le ciel diurne plutôt que nocturne. Il est par conséquent difficile à observer.

Si le temps le permet vendredi soir, la lune noire sera donc plutôt l’occasion d’observer… les étoiles !

Commentaires