Retour

Pourquoi sentons-nous moins bien les odeurs lorsqu'il fait froid?

Hiver

Pour comprendre comment la température affecte les odeurs, il faut tout d’abord comprendre comment notre odorat fonctionne. Pour percevoir les odeurs, nous inhalons et analysons des particules ou molécules odorantes présentes dans l’air et volatiles.

C’est là où la température et les conditions environnementales, de façon générale, peuvent intervenir sur la volatilité ou sur la durée et portée d’une odeur.  

Lorsqu'il fait chaud et humide, on sent davantage les choses, puisque les molécules en question voyagent plus loin, que ce soit du parfum des plantes, aux odeurs pestilentielles. L'humidité est donc plus favorable à la propagation des odeurs et l’air froid de l’hiver, généralement plus sec, s'avère ainsi moins conducteur.

Mais attention, ce n'est pas parce qu'il fait froid, qu'on ne sent plus rien... à moins d'avoir le nez bouché!

Femme se mouchant dehors

Gpointstudio / Shutterstock

 

Commentaires