Retour

Et si on produisait de l'électricité avec nos embouteillages?

Circulation routière en ville

Les voitures sur la route pourraient faire bien plus que consommer du carburant et nous transporter du point A au point B, elles pourraient aussi produire de l’énergie.

C’est du moins ce que la Commision californienne de l’énergie entend tester. Pour ce faire, une entreprise mandataire devra munir les routes de capteurs permettant de générer du courant électrique, à partir de la circulation routière.

Le principe repose en fait sur l’intégration de cristaux piézoélectriques, qui génèrent une charge électrique lorsqu’ils sont compressés, et qui seraient intégrés sous différentes portions des routes de l'État. À titre de référence, la société israélienne Innowattech, qui avait également mené des tests en Israël, avançait qu’un simple tronçon de 1km de route pouvait produire jusqu'à 500 kilowattheures, ou suffisamment d’énergie pour alimenter environ 700 maisons. Toutefois, pour bien fonctionner, le procédé requiert un trafic d'au moins 600 voitures par heure...

Le projet de munir les routes d'un tel système aurait d’ailleurs échoué ou été abandonné en Israël, mais aussi à Tokyo et en Italie. Quoiqu’il en soit, la Commission a investi 2 millions de dollars pour la réalisation de ces essais. Si le projet s’avère concluant, il pourrait aider la Californie à atteindre son objectif de produire 50% de son électricité à partir d’énergies renouvelables.

Tout cela n'est pas sans rappeler Smart Highway, un projet néerlandais de routes intelligentes, ou encore celui des routes solaires, qui rappelent que les nouvelles technologies n'ont pas fini de promettre des routes plus vertes et mieux pensées.