Loin des créatures humanoïdes en métal qu’évoque habituellement le terme « robot », cette invention mise au point par des ingénieurs du MIT est caoutchouteuse et translucide.

Inspiré des larves de certaines anguilles, le robot en hydrogel développé par Hyunwoo Yuk et ses collègues comporte un bras flexible capable d’attraper des objets ou de petits animaux et de les relâcher, comme il le fait avec un poisson rouge dans cette vidéo. Il peut aussi frapper des balles et nager sous l’eau.

Ce robot pourrait se montrer utile dans de nombreux domaines, dont l’exploration sous-marine et les sciences biomédicales.

Les détails de cette recherche sont présentés dans un article publié dans Nature Communications.


10 projets dignes de la science-fiction, mais bien réels!