Le Soleil est la prochaine destination dans la mire de la NASA. Grâce à sa sonde Solar Probe Plus, on connaîtra mieux la dynamique des vents solaires et apprendrons quelques secrets sur Vénus. Mais la construction d'une sonde destinée à "plonger" dans le Soleil pose quelques défis techniques...

La Nasa a annoncé la semaine dernière que son projet de sonde solaire venait de franchir une étape importante de son développement. Le projet de Solar Probe Plus, une sonde destinée à collecter des données dans l'atmosphère du Soleil, est maintenant rendu à l'étape d'assemblage, d'intégration et de tests en vue de son lancement prévu pour l'été 2018.

Solar Probe Plus fournira ainsi des informations précieuses sur les vents et tempêtes de particules susceptibles d'affecter les communications terrestres, un rêve qu'entretiennent les chercheurs depuis plus de 60 ans et rendu possible aujourd'hui grâce aux progrès technologiques.

Cette mission d'exploration extrême n'est toutefois pas sans danger pour la sonde, qui devra être recouverte d'un bouclier fait d'un composé de carbone de près de 5 pouces d'épaisseur pour supporter des températures pouvant atteindre 2500 degrés Fahrenheit. Ses instruments de mesure devront aussi être à l'abri des dégâts des puissants champs magnétiques solaires!