« Le rêve est la voie royale qui mène à l'inconscient », disait Freud. Même si l’interprétation des rêves n’est pas une science exacte, les scientifiques ont trouvé une corrélation entre le contenu des songes et le bien-être psychologique.

Une étude scientifique menée par des psychologues de l'Université de Cardiff, au Royaume-Uni, montre que les cauchemars récurrents indiqueraient un besoin non satisfait. Les chercheurs ont d’abord interrogé 200 volontaires sur le contenu de leurs cauchemars. Dans les réponses recueillies, être attaqué ou poursuivi, être figé par la peur ou se retrouver prisonnier sont les mauvais rêves qui reviennent le plus souvent.


Qu’est-ce qui se produit quand on rêve?


Une autre batterie de tests a exploré plus en détail le quotidien de 110 personnes afin de déterminer si leurs cauchemars étaient liés à des expériences de la journée.

« Les expériences de besoins psychologiques de la vie éveillée se reflètent en effet dans nos rêves, a expliqué Netta Weinstein, responsable de ces recherches dans un communiqué. Les rêves angoissants pourraient représenter la tentative de la psyché de traiter et de donner un sens à des expériences vécues particulièrement difficiles sur le plan psychologique. »

Commentaires