Qu’il soit en cuir ou en suède, beige ou de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, notre sac à main, on y tient comme à la prunelle de nos yeux! En fait, c’est plutôt son contenu qui nous est si précieux. Ainsi, on aime l’avoir à l’œil et le tenir loin des mains malintentionnées. Mais bon, il arrive que sa ganse glisse sur notre épaule… Et s’il existait quelque chose pour la retenir? Surprise : ça existe déjà, on ne le savait juste pas!

 

Tsé le petit bouton lié à une ganse, sur l’épaule de certains manteaux? Vous voyez de quoi il s’agit? Eh bien, il n’est pas seulement décoratif, aussi mignon et inutile qu’il peut parfois le sembler!

 

Allô, je suis là, utilisez-moi!

En effet, une jeune femme a récemment fait une découverte qui prend tout le monde par surprise mais qui, avouons-le, nous fait aussi réaliser à quel point on devait avoir la tête complètement ailleurs pendant des dizaines et des dizaines d’année… Bref, cette résidente du comté de Cumbria, au nord-ouest de l’Angleterre, a tout bonnement décidé de partager sur Twitter que ça lui avait pris personnellement 18 ans avant de comprendre que ledit bouton sur l’épaule de son manteau servait à tenir bien en place la bretelle de son sac à main.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Post 1485: I was today years old when I learned this

Une publication partagée par Kale Salad (@kalesalad) le

 

Le concept est assez simple : vous détachez (ou soulevez) le bouton, vous glissez ensuite la ganse de votre sacoche, puis vous refermez le bouton. Et le tour est joué. À l’évidence, il fallait tout de même y penser. La découverte de la dénommée Francheska Horsburgh est rapidement devenue virale sur la toile. Plusieurs femmes promettent maintenant de ne jurer que par ce petit bouton d’épaule pour protéger leur bourse des mains baladeuses de potentiels voleurs!

 

Il était une fois…

Apparemment, il y a de nombreuses années, ce petit bouton était reconnu à sa juste valeur. Effectivement, en temps de guerre, on le voyait orner les uniformes de pratiquement tous les soldats et ceux-ci l’utilisaient pour sécuriser leur sac à dos ou encore leur baïonnette (une arme blanche conçue pour s’adapter au canon d’un fusil, dont l’origine remonte au XVIIe siècle).

 

Puisque la mode a souvent fait des clins d’œil au look militaire, il n’est donc pas si surprenant que ce bouton soit parvenu à se frayer un chemin jusqu’au XXIe siècle.

 

Et puis, êtes-vous prête à faire honneur comme il se doit au bouton sur l’épaule de votre manteau?


Vous aimerez aussi


Plus d'articles