Le Chantier maritime Davie de Lévis procédera à la mise à pied de 157 travailleurs d'ici la fin de la semaine.

La décision découle du contrat pour la construction de traversiers pour le compte de la Société des traversiers du Québec qui s'achève.

« Dans l'industrie maritime, ce qui est difficile à gérer, c'est toujours les entre contrats. Quand un contrat se termine, évidemment, le nombre d'employés nécessaires va à la baisse », indique le porte-parole de la Davie, Frédérick Boisvert.

Au terme des mises à pied, il restera environ 450 employés au chantier.

L'entreprise doit conclure prochainement un accord avec le gouvernement fédéral pour l'acquisition et la conversion de trois brise-glaces destinés à la Garde côtière canadienne.

Plus de détails à venir