Retour

187 M $ pour améliorer le réseau routier en Abitibi-Témiscamingue

Le gouvernement du Québec a annoncé des investissements d'un peu plus de 187 millions de dollars pour améliorer le réseau routier de l'Abitibi-Témiscamingue.

Avec les informations de Lise Millette

La route 117 est au coeur des travaux, avec deux voies de contournement, une à la hauteur de la riviève Bousquet et l'autre près de l'intersection de la Mine Doyon.

L'enveloppe budgétaire est en légère baisse par rapport à l'an dernier, mais le ministre responsable de l'Abitibi-Témiscamingue, Luc Blanchette, insiste sur la livraison complétée du coûteux projet de voie de contournement pour Rouyn-Noranda.

« C'était 85 millions de dollars au total sur plusieurs années. Le fait que ce soit achevé, ça va accroître la fluidité entre tout ce qui s'appelle l'Est de l'Abitibi, et même l'Ontario ou le Témiscamingue, ou aller en Abitibi-Ouest. C'était crucial, c'est un long chantier et c'était dans les budgets majeurs, dans les enveloppes spécifiques. Ça, c'est la grosse réalisation, le reste c'est de l'entretien du réseau et des infrastructure », précise Luc Blanchette.

69 chantiers

Pas moins de 69 chantiers seront réalisés dans les différentes MRC du territoire au cours des deux prochaines années.

Le ministre des Transport, André Fortin, a insisté sur les enjeux de sécurité liés à ces travaux.

« Il y a des projets spécifiques qui sont prévus pour améliorer la sécurité des usagers, mais aussi la sécurité des gens qui circulent. Quand on parle de réaménagement d'intersections, entre autres, ce peut être pour mieux protéger les cyclistes, les piétons qui sont plus vulnérables. Des fois, suivre un camion lourd qui ne se déplace pas aussi rapidement qu'on le voudrait peut créer une certaine frustration de la part des usagers, donc une voie de dépassement pourrait aider à ce niveau-là », souligne le ministre.