Retour

1M$ pour évaluer les impacts économiques du futur pont Gordie-Howe

Alors que le projet de construction du pont Gordie-Howe accuse déjà plus d'un an de retard, les responsables de l'Autorité du pont Windsor-Detroit investissent un million de dollars dans une étude qui évaluera les retombées économiques potentielles du point de passage transfrontalier.

L’étude sera menée conjointement par l’Université de Windsor et l’Université du Michigan.

Elle portera sur les avantages économiques liés à la construction du pont, mais aussi aux projets de développements qui pourraient découler de la construction de ce nouveau pont entre les Canada et les États-Unis.

C'est le président par intérim de l'autorité du pont Windsor-Détroit (APWD), Dwight Duncan, qui en a fait l'annonce mercredi lors de l’Assemblée générale annuelle de la Chambre de commerce régionale de Windsor-Essex.

Dans son discours, le président a tenu à se montrer rassurant et optimiste face au scepticisme de certains élus.

Nous construirons ce pont, rien ni personne ne nous arrêtera.

Dowght Duncan, président par intérim de l'Autorité du pont Windsor-Detroit

M. Duncan a récemment indiqué qu’en raison des retards dans les travaux, le nouveau pont ne serait finalement inauguré qu’en 2022.

Plus d'articles

Commentaires