La Compagnie de la Baie d'Hudson a annoncé jeudi qu'elle supprimerait 2000 emplois en Amérique du Nord, incluant certaines mises à pied déjà annoncées en février.

Ces compressions constituent la principale mesure d'un plan de réorganisation qui doit mener à des économies de 350 millions de dollars. Il sera mis en œuvre jusqu'à la fin de 2018.

Le détaillant va mettre en place deux équipes de direction distinctes pour diriger ses activités canadiennes et celles de l'enseigne Lord And Taylor, aux États-Unis.

Selon l'entreprise, ces économies sont essentielles pour parer aux diverses difficultés qui touchent le secteur du commerce de détail. Plusieurs magasins ont déjà fermé leurs portes en raison de la montée en popularité du magasinage en ligne.

Les mises à pied ont été annoncées dans la foulée du dévoilement des résultats financiers du premier trimestre de la Compagnie de la Baie d'Hudson. Le détaillant a affiché une perte nette de 221 millions $, soit plus du double de celle de 97 millions $ réalisée à la même période, l'an dernier.

La Compagnie de la Baie d'Hudson a été fondée en 1670. Elle possède plus de 480 magasins et compte plus de 66 000 employés partout dans le monde.

Plus d'articles

Commentaires