Retour

25 ans d'Alouette : rencontre avec un employé de l'aluminerie

Il y a 25 ans, le 31 mai 1992, l'aluminerie Alouette célébrait le démarrage de sa première cuve à Sept-Îles. Pour l'occasion, Radio-Canada a rencontré Dany Boisvert, qui est mécanotechnicien depuis le début des opérations de l'aluminerie.

Dany Boisvert a été engagé chez Alouette en 1992 en tant qu’opérateur. Il indique qu’à l’époque, il n’était pas facile d’obtenir un travail.

« Au début, il y avait quelque chose comme 12 000, 13 000 CV qui ont été envoyés. Il y avait du monde de la province, partout. »

Si Dany Boisvert travaille toujours pour l’aluminerie Alouette après 25 ans, c’est que l’entreprise lui a permis, pendant toutes ces années, de se développer tant sur le plan professionnel que personnel.

« C’est des défis personnels. Tu as une possibilité d’avancement dans l’usine, mais personnellement en tant qu’individu tu évolues aussi là-dedans. Ça te permet de grandir », dit-il.

Après toutes ces années, ce qui rend le plus fier Dany Boisvert, ce sont toutes ces personnes qui ont mis des efforts pour faire de l’aluminerie Alouette, ce qu’elle est aujourd’hui, soit une importante entreprise pour la région.

Le mécanicien également est fier d’avoir participé à cette réussite. Il se rappelle, entre autres, de longues nuits où il devait rester au travail. « Il y a plusieurs shifts où on a couché ici. Parce qu’il fallait faire des démarrages, ça marchait plus. Il fallait donner notre 110, 120 % », explique-t-il.

Selon Dany Boisvert, l’économie est meilleure sur la Côte-Nord qu’elle l’était à l’époque. Il croit que les travailleurs ont un bel avenir devant eux.

Plus d'articles

Commentaires