Retour

28 projets nord-côtiers reçoivent un appui financier du FARR

Québec octroie plus de 2,6 millions de dollars pour des projets nord-côtiers par le biais du Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR). Le ministre responsable de la Côte-Nord, Pierre Arcand, en a fait l'annonce dimanche matin à Sept-Îles. Vingt-huit projets se partageront cette somme.

Un texte de Laurence Royer avec les informations de Katy Larouche

Parmi les projets qui bénéficieront d’une aide du Fonds se trouve la construction d'une maison d'hébergement pour les aînés à Gros-Mécatina. Le projet profitera d'une somme de 375 000 $

Un montant de 300 000 $ sera attribué au Centre d'expérimentation et de développement en forêt boréale pour développer une production commerciale d'airelle vigne d'Ida.

Le FARR permettra à la Station Uapishka de prendre de l'expansion, de mettre en place un réseau de bornes de recharge de véhicules électriques dans la région et d'aménager un sentier pédestre de 600 kilomètres sur l'île d'Anticosti. Ces projets devraient voir le jour d’ici 2020.

Le ministre Pierre Arcand indique que pour effectuer la sélection des projets, Québec s'est appuyé sur les priorités soumises par les élus de la région.

Pour sa part, le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier, avait des inquiétudes par rapport à ce programme de financement. Il a toutefois été rassuré de constater sa flexibilité, ainsi que la diversité des projets retenus.

« D'emblée, on nous a annoncé qu'il faudrait que les projets soient vraiment régionaux, dit-il. Alors on se disait, ça va être très complexe d'arriver avec des choses structurées et intéressantes. Je suis obligé de dire que finalement, avec les gens du MAMOT, on a eu une très bonne collaboration. »

Des élus croient que ces projets pourraient avoir un réel impact sur l'économie et la vitalité de la Côte-Nord. Le préfet de la MRC de la Manicouagan, Marcel Furlong, entrevoit la création de nombreux emplois dans la région.

Les sommes accordées au FARR tripleront au cours des prochaines années pour appuyer davantage de projets locaux et régionaux.