Retour

80 000 $ pour Damabois à Cap-Chat

Québec confirme une aide financière de 80 000 dollars à l'usine de Cap-Chat du Groupe Damabois. La somme accordée permettra notamment à l'acquisition d'équipement en vue d'importants travaux qui s'échelonneront jusqu'en septembre.

Un texte de Félix Morrissette-Beaulieu avec les informations de Laurie Dufresne

Ces fonds permettront de faire des travaux pour faciliter le transport de billes de bois, selon le président-directeur général de l’entreprise, Martin Lavoie.

« C'est une aide qui va permettre la modification de l'entrée de l'usine pour nous permettre d'acheminer plus efficacement les petites billes à mon réseau de production », indique M. Lavoie.

Ces travaux s'inscrivent dans un projet global de 250 000 dollars. Dans une 2e phase d'expansion, l'entreprise souhaite investir dans une nouvelle ligne de production.

Augmentation de production

Le Groupe Damabois poursuit les négociations auprès de Québec pour obtenir un permis d'approvisionnement plus élevé pour son usine de Cap-Chat et ainsi augmenter son volume de production.

« On veut avoir des rencontres avec le ministère pour qu'il nous alloue un permis d'approvisionnement plus élevé ».

Selon M. Lavoie, Québec a amputé de 25 % l’approvisionnement de l’usine Damabois. « Ce qu'on dit nous autres, c'est d'au moins maintenir nos opérations avec cette activité-là ».

L'entreprise compte 26 employés permanents.

Plus d'articles