Retour

Abolition de poste au quotidien Le Soleil : le syndicat pas surpris

Le quotidien Le Soleil supprime 25 postes dont une quinzaine au sein de la salle de rédaction. Une dizaine de personnes perdront leur emploi à l'administration.

Les employés ont été informés de la décision mercredi après-midi.

Le président du syndicat des employés du Soleil, Jean-François Néron, est déçu, mais il n’est pas surpris par ces compressions.

« J’ai encore confiance que Le Soleil sera là. Sous quelle forme, on verra dans le futur. Je ne sais pas », a-t-il indiqué au lendemain de la mauvaise nouvelle.

« On doit rester là, car quelque part, les médias comme Le Soleil qui, au fil des ans, se sont construit une réputation au niveau de la crédibilité doit rester dans le paysage de l’information, justement dans le contexte des fake news », ajoute-t-il.

Les postes seront supprimés à partir de janvier prochain.