Retour

Acquisition de ports fédéraux : Québec toujours en réflexion

Transports Canada octroie une prolongation de 4 mois à Québec pour qu'il puisse terminer ses analyses des ports jugés excédentaires par Ottawa.

Initialement, le gouvernement provincial avait jusqu'à mardi pour déposer une offre pour l'un des 25 ports de la province. À la demande de Québec, la date butoir a été repoussée au 7 avril.

Selon l'attaché de presse du ministre délégué aux Affaires maritimes Jean d'Amour, des négociations s'entameront par la suite entre les deux paliers de gouvernement pour tenter d'en arriver à d'éventuelles acquisitions.

Le président de la Corporation du port de mer de Gros Cacouna, Gilles d'Amours croit que Québec s'apprête à faire une offre pour les installations de Cacouna. Il rappelle que les membres de son organisme ont toujours souhaité de voir le port demeuré une propriété gouvernementale avec une gestion locale.

Je crois que le 120 jours de délais permettra aux ministères concernés de déposer une offre pour le port de mer de Gros-Cacouna.

Gilles D'Amours, président de la Corporation du port de mer de Gros-Cacouna

Transports Canada confirme n'avoir pas encore reçu d'offres formelles pour ce port. Une porte-parole du ministère avoue toutefois que Transports Canada « a reçu des démonstrations d’intérêt concernant le Quai de Gros-Cacouna ».

Plus d'articles

Commentaires