Retour

Agriculture : des réclamations d'assurance à prévoir en raison du mauvais temps

La saison agricole a été difficile jusqu'à présent pour plusieurs agriculteurs. C'est ce que mentionne la Financière agricole du Québec dans ses bilans régionaux de mi-saison en assurance récolte.

Avec les informations de Karine Mateu

Le printemps frais et humide a causé du retard dans les semis et même empêché des agriculteurs de semer, explique le directeur régional de la Financière agricole, Marc Dickey.« Les surfaces non semées ont été majoritairement [celles de] l'avoine, qui sont souvent celles qui, lorsque les conditions ne sont pas là, sont les dernières semées. Ce sont souvent elles qui souffrent des surfaces affectées. »

Marc Dickey affirme qu’il est désormais inévitable que ce qui n’a pas encore été semé fasse l’objet de réclamations d'assurance

L’hiver a toutefois a été relativement doux, ajoute M. Dickey. « Ce qui est bon pour les fourrages, les arbres fruitiers et les abeilles ».

Plus d'articles

Commentaires