Retour

ALENA : des premiers ministres canadiens à Washington pour préparer le terrain

Les premiers ministres de huit provinces et territoires canadiens sont réunis à Washington pour une série de rencontres relativement à l'éventuelle renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA).

Ces rencontres surviennent au moment où la capitale américaine est secouée par un scandale politique majeur et où les yeux des Américains sont rivés sur la diffusion du témoignage de l’ex-directeur de la police fédérale américaine (FBI) qui a été limogé.

James Comey présente au comité de renseignement du Sénat ses observations quant aux interactions qu’il a eues avec le président américain Donald Trump qui l’a congédié.

La première ministre ontarienne Kathleen Wynne a souligné qu’il y a un travail important à accomplir et qu’il faut aller de l’avant en assumant que les négociations sur l’ALENA auront lieu sous l’administration de Donald Trump.

L’incertitude politique a ajouté un élément d’imprévisibilité au dossier, a toutefois convenu Mme Wynne, ajoutant que ses homologues et elle devaient « continuer » leur travail.

Pendant que M. Comey livre son témoignage, la délégation canadienne rencontre des membres du Congrès et de l’administration américaine.

Mme Wynne s’est dite optimiste pour la suite des choses dans les discussions sur l’ALENA, en regard des commentaires qu’elle a entendus jusqu’à maintenant à Washington.

Elle a précisé qu’elle a prôné une modernisation modeste du partenariat commercial qui lie le Canada aux États-Unis et au Mexique plutôt qu’une réforme en profondeur.

Plus d'articles

Commentaires