Retour

Annuler son abonnement au gym... une course à obstacles?

Une femme de Regina, dont l'abonnement à un centre de conditionnement physique a été récupéré par une autre entreprise du domaine, a dû faire face à des complications pour mettre fin à son inscription.

Un texte de Raluca Tomulescu

Heba Anbeer fréquente le centre de conditionnement physique Ladies California Fitness de Regina depuis deux ans.

La fin de semaine dernière, elle apprend en se rendant à une session d’entraînement que ce centre fermera ses portes le vendredi 9 février à 17 h et que les abonnements des clientes ont été transférés à un autre centre de Regina, Evolution Fitness, sans préavis.

Les entreprises peuvent légalement vendre ou acheter les abonnements de leurs membres, sans les consulter, indique la directrice générale de l’organisme Better Business Bureau of Saskatchewan, Karen Smith.

S'entraîner entre femmes

À l’origine, Heba Anbeer a choisi de s’abonner au centre Ladies California Fitness parce qu’il offre des services uniquement aux femmes, dans des conditions dans lesquelles elle se sent à l'aise pour faire du sport, en portant des vêtements plus légers et en enlevant son hijab.

Evolution Fitness est par contre un centre de conditionnement physique mixte. Mardi soir, elle visite la section « Femmes seulement » offerte par ce dernier, mais constate qu’il ne répond pas à ses standards d’intimité, une porte vitrée transparente séparant cette section du reste du centre.

Elle décide alors d’annuler son abonnement, consciente que d’autres centres à travers la ville pourront l’accommoder, mais la procédure s’est avérée plus compliquée que ce à quoi elle s’attendait.

Mme Anbeer raconte avoir rencontré un responsable, qui l'a dirigée vers la procédure d'annulation en ligne. Mais celle-ci prévoit de prendre un rendez-vous en personne avec le gérant ou d’envoyer une lettre à Evolution Fitness Regina.

L'abonnée s'était toutefois présentée au centre sans rendez-vous.

Problème de communication

La directrice des opérations de Evolution Fitness, Korena Lafayette, indique qu’un problème de communication est à l’origine de cette situation désagréable.

Elle rappelle que le centre demande de prendre un rendez-vous avec le gérant de l'établissement, afin que celui-ci prévoie assez de temps pour s’occuper du client.

Elle dit comprendre que toutes les clientes de Ladies California Fitness ne souhaitent pas devenir membres de Evolution Fitness, parce que les services offerts ne leur conviennent pas nécessairement.

Elle invite les personnes qui se trouvent dans cette situation à la contacter pour résoudre le problème.

Abonnement annulé

À son retour du travail jeudi, Mme Anbeer avait reçu par la poste une lettre l'informant de la fusion de Ladies California Fitness avec Evolution Fitness.

Quelques heures plus tard, à la suite de notre appel, Heba Anbeer a pris contact avec Korena Lafayette, qui a été en mesure d’annuler son abonnement à Evolution Fitness.