Retour

Après 68 ans, la dernière édition du Westender livré à Vancouver

« Que faisons-nous quand un journal disparaît? », demande sur sa première page le Westender. Créé en 1949, ce journal communautaire de Vancouver a été livré à ses abonnés pour la dernière fois jeudi matin.

« Nous tenons à remercier nos lecteurs et clients d'avoir partagé avec nous vos histoires, jalons et critiques au fil des décennies », avait écrit en ligne le journal la semaine dernière en annonçant sa fermeture. « Vous avez été une partie inestimable de la communauté Westender, à la fois sur papier et en ligne. »

Manque de revenus

Alvin Brouwer, président de Glacier Media, l’entreprise à qui appartient le Westender, avait dit que l'hebdomadaire n’était simplement pas rentable.

« Ça n’a jamais fait de l’argent », dit-il. « Nous avons tenté vaillamment de faire un virage au cours des quatre dernières années. »

M. Brouwer dit que la fermeture du journal est une perte pour la couverture des arts et de la culture en ville, mais a ajouté que le Vancouver Courier, un autre journal de Glacier, fait plus de couvertures de nouvelles de la communauté.

Selon M. Brouwer les autres journaux de Glacier, y compris le Courrier, se portent bien pour l'instant, mais son entreprise continue de chercher de nouvelles sources de revenus.