Retour

Après un déclin, la morue du Nord montre des signes de rétablissement

La morue de l'Atlantique Nord montre des signes de rétablissement. C'est ce qu'avance une recherche qui vient de paraître dans le Journal canadien des sciences halieutiques et aquatiques.

Cette recherche a été dirigée par l'expert George Rose, qui a été chargé d'examiner les stocks de morue de l'Atlantique Nord au large de Terre-Neuve-et-Labrador. 

Le navire de recherche scientifique MV Celtic Explorer a quitté le port de Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador en mai. Il s'est rendu à destination du banc Hamilton, dans l'Atlantique Nord, pour tenter d'y déceler des signes d'augmentation de la population de morue du Nord.

M. Rose a constaté le rétablissement du stock au cours de la dernière décennie, qui est passé de dizaines de milliers à plusieurs centaines de milliers de tonnes, et le nombre ne cesse d'augmenter.

Il souligne qu'à ce stade-ci, ni le stock complet de morue du Nord ni le groupe du corridor de Bonavista ne sont complètement rebâtis ni rétablis, mais les résultats montrent, selon lui, que le stock fait un retour en force après environ deux décennies de déclin.

L'expert affirme qu'une protection continue contre la pêche excessive reste essentielle pour en arriver à un rétablissement complet.

Plus d'articles

Commentaires