Retour

Aréna sur le chemin Kingsway : le sujet est sur toutes les lèvres

Les réactions fusent de toute part au lendemain de la décision du conseil municipal du Grand Sudbury d'écarter le centre-ville comme site du nouvel aréna et Centre des congrès. Les élus ont plutôt opté pour le parc industriel Jack Nicholas sur le chemin Kingsway.

L’élimination du centre-ville pour un futur aréna va à l’encontre de ce qui se produit dans plusieurs municipalités ontariennes, selon le professeur d’urbanisme de l’Université de Waterloo, Pierre Fillion.

« Pas seulement les arénas, mais les grands investissements du secteur public dans le centre-ville afin de tenter de le réanimer [le centre-ville]. Je pense par exemple au cas de London où la présence de l’aréna dans la partie ouest a revitalisé cette section-là du centre-ville. La même chose s’est passée à Kingston », souligne-t-il.

Mais des villes comme Windsor et Ottawa cherchent à relocaliser leur aréna près du centre-ville.

Il ajoute qu’il n’existe pas de recette miracle pour revitaliser les villes de la taille du Grand Sudbury.

M. Filion croit aussi que le stationnement et le coût des terrains ont incité les élus sudburois à opter pour le chemin Kingsway.

« Parce que les gens dans des villes de la taille du Grand Sudbury ne sont pas habitués à payer pour leur stationnement, alors ça crée un obstacle », explique-t-il.

Quant à l’éventualité où le vieil aréna était transformé en salle de spectacle, M. Filion croit que cela pourrait avoir un impact positif pour le centre-ville.

Des avis partagés parmi les résidents

Rob Marcolini compte parmi des contribuables qui auraient souhaité que l’aréna demeure au centre-ville.

« Mais maintenant que la décision est prise, il faut se rallier parce que la Ville aura besoin de toute l’aide nécessaire pour que le projet devienne réalité », dit M. Marcolini.

« C’est une très bonne idée, le terrain est grand, ils ont beaucoup de place. Le centre-ville n’est pas fait pour aménager quelque chose de cette envergure », dit cette résidente qui appuie la décision.

« Pour moi, c’est important, parce que j’habite tout juste à côté, dit cet homme, et comme je vais souvent au hockey, je n’aurai pas à chercher pour un stationnement. »

La Chambre de commerce du Grand Sudbury qui avait fait pression pour que l’aréna demeure au centre-ville se rallie maintenant.

Dans un communiqué, elle félicite les élus municipaux et demande que le projet avance rapidement afin de voir les premières retombées.

Plus d'articles

Commentaires