Retour

Au moins cinq pensionnaires au port de Thunder Bay cet hiver 

La récente vague de froid dans le Nord-Ouest de l'Ontario a écourté la saison de navigation des cargos un peu plus tôt que prévu. La dernière cargaison a été embarquée le 4 janvier.

Au moins cinq gros bateaux passeront le reste de l’hiver à Thunder Bay selon les autorités portuaires.

Le brise-glace américain Alder aide ces navires à se frayer un chemin à travers l’épaisse glace sur le lac Supérieur.

« Malgré une saison écourtée, le port de Thunder Bay aura tout de même manipulé environ 8,9 millions de tonnes de marchandise, soit l’équivalent des années précédentes », a indiqué Tim Heney, le responsable des activités portuaires.

La potasse a dominé, alors que le grain continue de diminuer selon lui.

Par ailleurs, le navire CSL Tadoussac de la Canada Steamship Lines doit reprendre du service après avoir été amarré trois ans au port de Thunder Bay.

« Il a obtenu un contrat pour transporter du minerai de fer quand la saison reprendra », conclut M. Heney.