Retour

Aucune contestation de l’entente dans le dossier de Pexal Tecalum

Personne n'a contesté l'entente intervenue entre les actionnaires de Pexal Tecalum et les créanciers pour éviter la faillite de l'entreprise située à Alma. Les citoyens pouvaient le faire ce matin au palais de justice d'Alma.

À la mi-janvier, les créanciers de Pexal Tecalum ont accepté à 95 % la proposition de l’entreprise d’Alma afin d’éviter la faillite.

La cour doit maintenant se prononcer sur cette entente selon un des actionnaires de l’usine d’extrusion, Jean-François Harvey.

Si la proposition est acceptée, les activités de l’usine pourraient reprendre d’ici quatre à six semaines

Déjà 4 des 30 employés de Pexal Tecalum ont été rappelés la semaine dernière.

La production avait été arrêtée l’été dernier en raison d’un conflit entre actionnaires.

Plus d'articles

Commentaires