Retour

Augmentations salariales de 4 % pour les fonctionnaires du gouvernement néo-écossais

Le gouvernement néo-écossais se pliera à la décision rendue jeudi matin par un arbitre, qui accorde des augmentations salariales de 4 % aux fonctionnaires membres du plus grand syndicat du secteur public en Nouvelle-Écosse, le NSGEU, dans les deux dernières années d'une convention collective d'une durée de six ans.

La province disait qu’elle ne pouvait offrir que 3,5 % d’augmentations sur 4 ans.

Les membres du NSGEU, qui représente quelque 7300 travailleurs, recevront des augmentations de salaire de 1,5 % le 1er avril 2019 ; de 0,5 % l’année suivante ; de 1,5 % en 2020 et, finalement, 0,5 % la dernière année du contrat.

La nouvelle convention collective est en vigueur jusqu’au 1er avril 2021.

Le syndicat s’est dit très heureux que l’arbitre ait accepté la requête des fonctionnaires, qui demandaient que la convention collective soit prolongée de deux ans et souhaitaient des augmentations plus substantielles que celles proposées par l’État.

Le syndicat NSGEU prévient cependant qu’il a l’intention de continuer à contester devant les tribunaux la Loi 148 sur la durabilité des services publics adoptée par le gouvernement McNeil, qui vise notamment à limiter le pouvoir des arbitres de dicter à l’État des augmentations de salaire pour ses fonctionnaires.

Plus d'articles

Commentaires