Retour

Aussitôt renommée, la C Series trouve déjà preneur

La compagnie américaine de vols à bas prix JetBlue a annoncé avoir commandé 60 avions Airbus A220-300 pour un contrat qui pourrait atteindre 12 milliards de dollars. Ces appareils faisaient partie, jusqu'à mardi matin, de la famille C Series de Bombardier.

Ces avions seront livrés dès 2020, dans le cadre d'un contrat qui confère en outre à JetBlue des options sur 60 avions additionnels à compter de 2025.

Les A220-300 seront appelés à remplacer les appareils Embraer 190 du transporteur, qui seront progressivement retirés de la flotte de JetBlue de 2020 à 2025.

Les nouveaux avions du transporteur seront assemblés à Mobile, en Alabama, a précisé JetBlue dans un communiqué.

Cette annonce intervient le jour même où Airbus a fait savoir que l’appellation C Series serait abandonnée en faveur de A220.

Une nouvelle flotte pour améliorer les performances de la compagnie

La compagnie aérienne a estimé, grâce à ces nouveaux appareils, que sa flotte affichera sa meilleure performance financière et qu'elle obtiendra une flexibilité maximale dans l'exécution de sa stratégie et améliorera l'expérience de sa clientèle.

« La sélection des appareils A220 par JetBlue pour complémenter sa flotte croissante de la famille A320 est un appui formidable », a souligné le chef de la commercialisation d'Airbus, Eric Schulz, en faisant valoir que les deux avions donneraient la possibilité d'atteindre, ensemble, des niveaux d'efficacité inégalables.

En effet, les nouveaux avions permettraient de consommer environ 40 % de carburant en moins par siège que la flotte actuelle de JetBlue E190, de réduire l'empreinte sonore et de diminuer les émissions.

La compagnie affirme également que les atouts de ces nouveaux appareils permettront de développer sa stratégie de croissance de ses « villes cibles, y compris les options de programmation des vols transcontinentaux. L'avion ouvre également la porte à de nouveaux marchés et de nouvelles routes qui n'auraient pas été rentables avec la flotte existante de JetBlue », assure-t-elle dans un communiqué.