Retour

Avenir de la Grande Place : la communauté d’affaires s’impatiente

Des gens d'affaires et des propriétaires riverains se désolent de constater que les discussions entourant l'avenir de la Grande Place s'éternisent. Les stationnements sous l'édifice sont interdits d'accès depuis près de deux ans, ce qui commence à avoir des impacts sur la vitalité du centre-ville.

Un texte d’Ariane Perron Langlois

La présidente de la chambre de commerce et de l'industrie Rimouski-Neigette, Chantal Pilon, précise que le manque de stationnements décourage des clients et nuit même au recrutement d’employés.

« Une entreprise qui dirait "j'ai vu de beaux locaux au centre-ville, je veux m'installer", c'est plus difficile. C'est plus difficile pour recruter des employés, parce qu'ils vont garer leur voiture où? [...] C'est sûr que c'est plus difficile de louer des locaux. On a plus de locaux vacants », explique Mme Pilon.

Mme Pilon se dit toutefois encouragée d'apprendre que Réseau Sélection examine de nouveaux plans et qu'un comité de revitalisation du centre-ville a été formé.

Les propriétaires riverains veulent accentuer la pression

De son côté, l'Association des propriétaires riverains de Rimouski entend faire pression sur l'entreprise Réseau Sélection, qui est propriétaire de la Grande Place, et sur la Ville de Rimouski pour redonner accès à la soixantaine d’espaces de stationnements situés sous la Grande Place.

Son président, Michel Asselin, précise que l'Association des propriétaires riverains possède un droit à perpétuité pour utiliser les espaces de stationnement de ce secteur. Toutefois, il indique que, pour l’instant, l’organisation ne compte pas entreprendre de démarches judiciaires pour faire respecter ce droit.

« On peut comprendre que pendant quelques mois ça peut être fermé, mais là ça a l'air parti pour durer des années. Il faut que ça arrête maintenant », affirme M. Asselin.

Les membres de son association doivent plutôt déterminer quels moyens de pression ils mettront en œuvre lors de leur assemblée générale annuelle, en mai.

L’Association des propriétaires riverains représente 16 grands propriétaires et une centaine de copropriétaires d’immeubles situés le long de la rue St-Germain, entre les avenues de la Cathédrale et Belzile.

La Ville de Rimouski n’a pas retourné la demande d’entrevue faite par Radio-Canada.

Plus d'articles

Commentaires