Retour

Avenir du barrage de Mactaquac : une décision attendue aujourd’hui

Énergie NB doit faire une annonce concernant l'avenir du barrage hydroélectrique de Mactaquac, mardi en fin de matinée.

La société d’énergie étudie trois possibilités pour l’avenir de la centrale : remplacer les structures de béton et installer de nouvelles turbines et génératrices, désaffecter la centrale en continuant à contrôler le débit de la rivière, ou carrément démolir le barrage.

Les coûts rattachés à chacune des trois options varient entre 3 et 5 milliards de dollars.

Le président du conseil d’administration d’Énergie NB, Ed Barrett, et le président-directeur général d’Énergie NB, Gaëtan Thomas, seront présents lors de l'annonce.

Après une série d’inspections du barrage, la société d'énergie avait conclu que la centrale ne pourrait pas produire d’électricité au-delà de 2030 à cause d'un problème d'expansion de ses structures de béton.

Mactaquac pourrait produire de l’électricité après 2030

Au printemps, Énergie NB a dévoilé des modélisations qui démontrent que la centrale est dans un meilleur état que prévu.

La société d’énergie a alors dit vouloir trouver des solutions pour prolonger la vie de la centrale, et ainsi éviter sa démolition.

La durée de vie initiale du barrage était de 100 ans. Il est entré en production en 1968.

La centrale hydroélectrique de Mactaquac produit environ 12 % de l'électricité consommée au N.-B.

Plus d'articles

Commentaires