Retour

Baisse du prix des maisons dans la région de Toronto

Le prix moyen des propriétés dans la région torontoise s'établissait à un peu plus de 736 000 $ en janvier, une baisse de 4,1 % comparativement à la même période l'an dernier, selon la Chambre immobilière locale (TREB).

Par ailleurs, le nombre de propriétés vendues a chuté de 22 % en un an.

TREB peint le portrait d’un marché à deux vitesses :

  • les condominiums continuent à prendre de la valeur (+14,6 %);
  • en revanche, le prix des maisons a plafonné en janvier ou a carrément diminué dans le cas des résidences unifamiliales (-9,1 %).

À Toronto même, le prix moyen des propriétés a continué à augmenter de janvier 2017 à janvier 2018, s'établissant à plus de 766 000 $. Toutefois, en banlieue, les prix ont baissé durant la même période, passant de 792 325 $ à 718 694 $.

La Chambre immobilière de Toronto attribue notamment le ralentissement actuel du marché à l'imposition d'une taxe aux acheteurs étrangers le printemps dernier ainsi qu'au resserrement des règles hypothécaires.

TREB s'attend toutefois à une croissance des ventes plus tard cette année, une fois que « l'effet psychologique » de ces mesures se sera dissipé, affirme le président de l'organisation, Tim Syrianos.

Tout un revirement

Le printemps dernier, les prix de vente des propriétés étaient pourtant en hausse d'environ 20 à 30 % dans la région de Toronto.

« Ce n'est pas surprenant que le prix des maisons soit gelé en janvier pour certains segments du marché, parce qu'à la même période l'an dernier, on était au beau milieu d'une frénésie immobilière à cause du peu de propriétés en vente », explique Jason Mercer de TREB.

Plus d'articles

Commentaires