Retour

BC Ferries envisage de réduire ses tarifs grâce à des records d'achalandage

La Société des traversiers de la Colombie-Britannique annonce qu'elle pourra diminuer les tarifs de certains de ses trajets à compter du printemps 2018 après avoir connu un taux d'achalandage jamais vu depuis 20 ans.

Au premier trimestre de l'exercice financier de 2017, BC Ferries a connu une augmentation de 3,8 % du nombre de passagers et une hausse de 4,4 % des voitures à son bord comparativement à la même période l'année dernière.

Ces résultats permettront à BC Ferries de geler ses tarifs sur ses traversées principales, de les réduire sur ses autres trajets et de réinstaurer son rabais pour les aînés, en semaine.

« Le premier trimestre a été très occupé avec un volume historique tout en travaillant à améliorer l'expérience de notre clientèle », explique le président de la Société des traversiers, Mark Collins.

Les revenus nets ont toutefois diminué, passant de 27 millions de dollars en 2016 à 17,3 millions en 2017, pour la même période « car BC Ferries a investi dans la qualité de ses services aux passagers », avoue Mark Collins.

Il ajoute que les tarifs sont toutefois demeurés stables grâce à l'augmentation de l'achalandage qui a permis d'absorber la diminution des revenus.

Pendant ce temps, les coûts d'exploitation ont augmenté de 8,8 %, soit 194,4 millions au premier trimestre. Cette hausse est associée à une plus grande consommation de carburant, et à plus de personnel et de formations pour les employés afin de répondre au fort achalandage.

Plus d'articles

Commentaires