Retour

Bientôt de la marijuana vendue à Pharmaprix?

Shoppers Drug Mart, la plus importante chaîne de pharmacies canadienne, a fait une demande au gouvernement fédéral pour qu'il lui accorde un permis afin de vendre de la marijuana médicinale. Au Québec, la chaîne de pharmacies est exploitée sous la bannière Pharmaprix.

« Nous croyons qu'autoriser la vente de marijuana médicinale dans les pharmacies augmentera l'accès, la qualité et la sécurité du produit, et ce, pour des milliers des Canadiens qui utilisent la drogue pour se soigner », a indiqué la porte-parole du groupe, Tammy Smitham, dans un courriel envoyé à CBC.

Mme Smitham souligne toutefois que son employeur n'a pas l'intention de produire lui-même la marijuana qu'il désire vendre.

Pour le moment, aucune autre chaîne de pharmacies n'a fait part de son désir de vendre de la marijuana médicinale au Canada.

La légalisation changera la donne

Actuellement, les personnes qui obtiennent d'un médecin l'autorisation de consommer de la drogue à des fins thérapeutiques peuvent s'en procurer auprès d'un producteur autorisé. Elles peuvent également, depuis le mois d'août de cette année, produire elles-mêmes une quantité limitée de cannabis ou désigner une personne chargée de la produire pour eux.

Shoppers Drug Mart a donc décidé d'aller de l'avant, bien qu'on ignore pour le moment si le projet de loi visant à légaliser la marijuana, que le gouvernement de Justin Trudeau veut déposer au printemps prochain, changera cette réglementation.

Un marché en expansion

Il y a deux ans, Santé Canada estimait que les ventes de cannabis médicinal atteindraient 1,3 milliard de dollars par année d'ici 2024, avec près de 450 000 consommateurs autorisés.

De 7914 patients autorisés en juin 2014, ils étaient passés à 75 166, deux ans plus tard. Pendant la même période, la quantité de marijuana vendue a presque été multipliée par 10, passant de 408 à 4037 kilogrammes.