Retour

Bill Morneau défend la bonification de l'assurance-emploi pour l'Ouest

Le ministre fédéral des Finances défend la décision du gouvernement libéral visant à bonifier les prestations d'assurance-emploi pour seulement certaines parties de l'Alberta et de la Saskatchewan, tout en laissant de côté d'autres régions durement touchées par la chute des prix du pétrole.

Bill Morneau a affirmé, dimanche, que le gouvernement avait dû décider quelles régions du pays avaient le plus besoin de prestations hebdomadaires additionnelles pour les chômeurs. Les libéraux ont exclu de leur programme des villes comme Edmonton, et certaines régions de la Saskatchewan qui avaient été ciblées par le premier ministre saskatchewanais Brad Wall.

Parmi les régions couvertes par le plan libéral, on retrouve Terre-Neuve-et-Labrador, certains endroits au nord et au sud de l'Alberta, au nord de la Colombie-Britannique, au nord de la Saskatchewan, au nord du Manitoba, au nord de l'Ontario et au Nunavut. Calgary, Saskatoon et Whitehorse sont notamment bénéficiaires.

M. Morneau a dit en entrevue à l'émission Question Period de CTV que 12 régions avaient été choisies pour les aider à « gérer ce qui a été un important changement et un moment difficile pour les gens qui veulent recommencer à travailler ».

Ces régions ont vu le chômage augmenter de façon draconienne et soutenue, ou leur taux de chômage a grimpé de 2 % sur une période de trois mois « sans montrer de signe important de reprise ».

Le premier budget libéral présenté la semaine dernière permet aux travailleurs des provinces riches en ressources naturelles de recevoir cinq semaines supplémentaires de prestations d'assurance-emploi.

L'énoncé budgétaire prévoit également verser aux employés plus âgés de ces régions 20 semaines additionnelles de prestations, pour un total de 70 semaines en tout, puisqu'ils mettent généralement plus de temps à trouver du travail par rapport à leurs collègues plus jeunes.

Plus d'articles

Commentaires