Retour

Boeing tente d’acheter le constructeur brésilien Embraer

Boeing et Embraer ont annoncé être en pourparlers afin de permettre au géant américain de l'aéronautique de mettre la main sur le constructeur brésilien. L'annonce a poussé les autorités à suspendre les échanges sur le titre d'Embraer.

Les deux sociétés disent discuter d'un éventuel rapprochement dont les détails restent à déterminer. Ils n'offrent cependant aucune garantie qu'une transaction aura bel et bien lieu.

Cette acquisition, si elle se concrétise, permettrait à Boeing de s’installer dans le marché des avions à réaction régionaux en réponse à la récente prise de contrôle de la C Series de Bombardier par son concurrent Airbus.

D’après les informations obtenues par le Wall Street Journal, Boeing et Embraer ont discuté d'un accord qui impliquerait une prime relativement élevée pour Embraer, qui a une valeur marchande évaluée à environ 3,7 milliards de dollars.

Les pourparlers auraient été suspendus en attendant l’approbation d’une telle transaction par le gouvernement brésilien. Le consentement de Brasilia est essentiel, dans la mesure où le gouvernement brésilien détient une part importante d’Embraer ce qui lui confère un droit de veto sur une telle transaction.

Tout comme Bombardier au Canada, Embraer est considéré comme un joyau de l’industrie brésilienne et il serait surprenant que Brasilia le cède à une multinationale américaine sans davantage de garanties.

D’après le Wall Street Journal, Boeing aurait proposé au Brésil des mesures pour protéger la marque, la gestion et les emplois d'Embraer. Boeing serait également disposée à structurer un accord de manière à protéger les intérêts du gouvernement dans les activités de défense d'Embraer.

Plus d'articles