Retour

Bois d'oeuvre : vers un accord entre le Canada et les États-Unis?

En visite à Washington pour rencontrer l'administration Trump, le premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan, a déclaré que le Canada et les États-Unis sont sur le point de parvenir à une entente sur le commerce du bois d'oeuvre.

L'accord pourrait en effet survenir dès le mois prochain, selon John Horgan, qui a tenu ces propos lors d'une conférence téléphonique. Le bois d'oeuvre contribue fortement à l'économie de la Colombie-Britannique​, principale exportatrice canadienne de cette matière​. Alors pour John Horgan, c'est un dossier sur lequel il fallait se pencher sans tarder​, sachant que l'​entente sur le bois d'oeuvre signé​e​ en 2006 ​a expiré ​depuis le 12 octobre 2015.

Le dirigeant et sa délégation commerciale doivent se sont réunis avec des représentants de l'Association nationale des constructeurs d'habitations (National Association of Homebuilders) et avec la représentante de l'État de Washington, Suzan DelBene.

Un agenda chargé

Mercredi, premier jour de sa visite américaine, M. Horgan a rencontré le secrétaire au Commerce Wilbur Ross, le représentant commercial Robert Lighthizer et est entré en contact avec David Emerson, l'émissaire spécial de la Colombie-Britannique pour négocier une entente sur le bois d'oeuvre.

Mardi, lors d'une réunion à Ottawa, le premier ministre et son homologue fédéral, Justin Trudeau, ont discuté de la nécessité de résoudre les différends commerciaux avec les États-Unis. Et pendant la campagne électorale provinciale, le chef du Nouveau Parti démocratique s'est engagé à se rendre à Washington pour discuter du bois d'oeuvre dès les prémices de son mandat.

Plus d'articles

Commentaires