Retour

Bombardier-Alstom fournira deux trains AZUR « gratuits » pour le métro de Montréal

La Société de transport de Montréal (STM) recevra « gratuitement » deux trains AZUR supplémentaires pour compenser les retards dans la livraison de ces trains par le consortium Bombardier-Alstom.

Il y aura donc un total de 54 trains AZUR sur les lignes orange et verte plutôt que les 52 prévus pour la fin 2018. On ignore toutefois si les trains « cadeaux » seront prêts en 2018 ou en 2019.

Le président de la STM, Philippe Schnobb, a annoncé la conclusion de cette entente confidentielle aux élus de la commission sur les transports lors de la présentation du programme d'immobilisations 2018-2021 de la STM lundi matin.

Il n’a pas précisé à combien étaient évaluées les pénalités du consortium pour ces retards. Chacun des trains vaut environ 21 millions de dollars.

En janvier 2015, le consortium avait annoncé l’arrêt de la production des trains AZUR en raison des difficultés d’un sous-traitant qui devait compléter le développement du logiciel de contrôle du train. La STM avait alors indiqué qu’elle comptait appliquer les pénalités prévues au contrat.

Les trains AZUR sont fabriqués à l'usine de Bombardier à La Pocatière. Ils doivent remplacer les vieux MR-63 qui ont atteint la fin de leur vie utile. Quant aux vieux MR-73, la STM compte les garder pour encore 10 à 20 ans.

La ligne orange sera complètement AZUR à la fin de l'année, pour un total de 36 trains.

Le coût total du projet d'acquisition des voitures AZUR se chiffre à 1,8 milliard de dollars, dont les trois quarts sont assumés par Québec et le reste par la STM.

Avec des informations de Jean-Sébastien Cloutier

Plus d'articles

Commentaires