Retour

Bombardier de La Pocatière ne construira pas le REM

Un important contrat qui aurait pu permettre de consolider des centaines d'emplois à La Pocatière vient d'échapper à Bombardier. C'est Alstom Transport Canada et SNC-Lavalin qui ont remporté l'appel d'offres pour concevoir et construire le Réseau express métropolitain de Montréal (REM), un projet estimé à plus de 6 milliards de dollars.

Un texte de Julie Tremblay avec la collaboration de Patrick Bergeron

« C'est une déception, c'est sûr », a affirmé le représentant syndical des employés de l'usine Bombardier à La Pocatière, Mario Guignard.

« C'est des pertes d'emplois, c'est bien sûr. Si nous, à La Pocatière, on avait fait partie du projet du REM, on aurait pu consolider de bons emplois, et à long terme », dit-il.

Le préfet de la MRC du Kamouraska, Yvon Soucy, affirme pour sa part qu'il avait bon espoir que Bombardier remporte le contrat et assure du travail aux employés de l'usine de La Pocatière.

Après les trains AZUR, la ligne rose?

Malgré ce projet qui a échappé à Bombardier, l'usine de La Pocatière fonctionne à plein régime actuellement avec la construction des trains AZUR. Après ce contrat cependant, les 600 travailleurs ne savent pas ce qui les attend.

Les projets de développement des lignes bleue et rose du métro de Montréal ainsi que celui de tramway à la Ville de Québec pourraient leur fournir du travail, mais tant que les appels d'offres ne sont pas remportés par Bombardier, l'incertitude persiste.

Il y aura « d'autres occasions » La Pocatière

Lors du dévoilement des consortiums retenus pour l'élaboration et la construction du REM, le premier ministre Philippe Couillard s'est fait rassurant et a affirmé qu'il y aurait d'autres occasions pour les travailleurs de Bombardier à La Pocatière.

Par voie de communiqué, le président de Bombardier Transport, Benoît Brossoit, a annoncé que son entreprise avait soumis une offre très concurrentielle pour remporter ce contrat. Il a ajouté qu'il partageait la déception des employés de La Pocatière.

Plus d'articles