Une cinquantaine d'élus, citoyens et intervenants sociaux-économiques sont réunis vendredi à Cloridorme dans le cadre d'un forum sur l'avenir de la municipalité.

Un texte de Félix Morrissette Beaulieu d'après les informations de Bruno Lelièvre

Dernièrement, plusieurs commerces ont fermé leur porte en peu de temps dans la municipalité de moins de 1000 habitants.

Le forum est une occasion pour les participants de brasser des idées afin de stimuler le développement socio-économique de Cloridorme, explique le maire de la municipalité, Denis Fortin. « C’est pour avoir le pouls de la population avec les acteurs socio-économiques. C’est pour voir l’État de Cloridorme, où est-ce qu’on en est rendus au niveau du développement économique et au niveau du tourisme et des organismes communautaires ».

« Il va avoir plein d’idées qui vont émerger à la fin de la journée, on va avoir une bonne ébauche de ce qui va se passer », croit le maire.

Le forum est une première étape vers l'élaboration d'un plan stratégique qui doit être déposé dans les prochaines semaines, selon M. Fortin.

Créer un tissu industriel à Cloridorme et stabiliser la situation

Le maire de Gaspé, Daniel Côté et le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, participent au forum.

« Ça prend un tissu industriel plus fort. C'est là-dessus qu'il va falloir mettre l'accent. Et quand je dis « industriel, ce n'est pas juste des usines de transformations, ça peut aussi l'être l'industrie touristique », indique Daniel Côté.

Un tissu industriel plus fort permettra d'attirer les familles à Cloridorme, croit-il.

L'accessibilité aux services de santé pour les jeunes familles est notamment discutée.

« Ce qu'il faut, c'est d'abord de stabiliser l'hémorragie. On a des problèmes avec les services de proximité. Si on veut être attractif, ça nous prend d'abord des services au niveau de la santé », explique Gaétan Lelièvre.