Retour

Budget provincial : de l’argent pour la 138, la tordeuse et un nouveau Fonds Bleu

Québec réserve une somme de 232 millions de dollars pour le prolongement de la route 138 entre Kegaska et La Romaine et de Tête-à-la-Baleine à La Tabatière. C'est ce qu'a annoncé le gouvernement provincial lors de la présentation de son budget, mardi, à Québec.

Ces 232 millions sont prévus dans le cadre financier du Plan Nord pour réaliser les travaux de prolongement. Le projet a été remis à l’étude dans le Plan québécois des infrastructures (PQI), la première étape à franchir en vue de la réalisation d'un projet.

Dans son budget, Québec a aussi confirmé la création d’un bureau d’étude pour la construction d’un pont entre Tadoussac et Baie-Sainte-Catherine, mais sans y octroyer un budget spécifique.

40 millions pour la lutte à la tordeuse des bourgeons de l’épinette

Pour soutenir la lutte contre l'épidémie de tordeuse des bourgeons de l'épinette, Québec annonce une aide supplémentaire de 40 millions de dollars à la Société de protection des forêts et contre les insectes et les maladies (SOPFIM), afin qu'elle accroisse les superficies couvertes par les pulvérisations aériennes d’insecticide biologique.

14 millions de dollars seront également consacrés au reboisement afin de compenser pour les récoltes de bois qui auront été faites plus tôt que prévu en raison de l’épidémie de tordeuse.

Un nouveau Fonds Bleu

Dans le cadre de sa Stratégie maritime, Québec se dote d’un nouveau Fonds bleu doté d’une enveloppe de 10 millions de dollars sur deux ans.

Ce fonds servira à soutenir la filière des biotechnologies marines, le financement d’études préalables à des projets maritimes ou encore des initiatives de protection du territoire et de mise en valeur du fleuve Saint-Laurent. Les fonds dédiés au Fonds bleu seront revus en 2020, lors de la planification de la deuxième phase de la Stratégie maritime.

Gaz naturel liquéfié

Québec annonce aussi qu’un appel de projets sera lancé en 2018 afin de déterminer quels fournisseurs pourraient assurer la desserte en gaz naturel liquéfié sur le territoire du Plan Nord. Aucune somme n’est cependant associée à cet appel de projets.

Plus d'articles