Retour

Budget provincial : de l'argent pour les chantiers maritimes, la forêt et le rail

Plusieurs mesures du dernier budget Leitao viennent répondre à des doléances de la Gaspésie pour soutenir plusieurs secteurs de son économie, dont le secteur maritime, la forêt et le transport ferroviaire.

Québec investira 80 millions dans des programmes d'aide aux régions comme le Fonds d'aide aux initiatives régionales pour la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine ou le programme de Soutien aux territoires confrontés à des difficultés économiques.

250 M$ pour les chantiers maritimes

Dans son budget, Québec prévoit également une enveloppe de 250 millions de dollars pour participer financièrement à certains projets pilotés par les chantiers navals québécois. On ignore cependant quel type de projets seront priorisés.

40 M$ pour la lutte à la tordeuse des bourgeons de l’épinette

Québec investit aussi pour lutter contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette.

La Société de protection des forêts contre les insectes et les maladies (SOPFIM) bénéficiera ainsi de 40 millions de dollars additionnels pour accroître les superficies couvertes par les pulvérisations aériennes d’insecticide biologique.

14 millions de dollars seront également consacrés au reboisement pour compenser les récoltes de bois qui auront été faites plus tôt que prévu en raison de l’épidémie de tordeuse.

Développer des projets en lien avec la biomasse forestière

Pour sa part, le programme de biomasse forestière résiduelle sera bonifié de 45 millions de dollars d’ici 2021. Le gouvernement espère que cette somme permettra de soutenir des investissements de 100 millions de dollars du secteur privé.

De plus, un nouveau programme de 7 millions de dollars sur 7 ans sera disponible afin de favoriser des initiatives de production d’huile pyrolytique à base de biomasse forestière.

Le rail gaspésien

La Société de chemin de fer de la Gaspésie (SCFG) pourra compter sur 12,5 millions de dollars pour les cinq prochaines années.

Cet argent servira à la gestion et à l'entretien du rail et des locomotives. La SCFG était justement en période de renégociation de sa convention de gestion avec le gouvernement, propriétaire du rail.

Cette annonce vient stabiliser les revenus de la SCFG qui recevait jusqu'à maintenant son budget sur une base annuelle.

Cet argent ne fait pas partie de l'investissement de 100 millions promis par le gouvernement pour la remise à niveau du chemin de fer.

Un nouveau Fonds bleu

Dans le cadre de sa Stratégie maritime, Québec se dote d’un nouveau Fonds bleu doté d’une enveloppe de 10 millions de dollars sur deux ans.

Ce fonds servira à soutenir la filière des biotechnologies marines, le financement d’études préalables à des projets maritimes ou encore des initiatives de protection du territoire et de mise en valeur du fleuve Saint-Laurent.

Les sommes dédiés au Fonds bleu seront revus en 2020, lors de la planification de la deuxième phase de la Stratégie maritime.

Un soutien pour le Centre de recherche sur les milieux insulaires

Finalement, le Centre de recherche sur les milieux insulaires et maritimes, basé aux Îles-de-la-Madeleine, mais affilié à l’Université du Québec à Rimouski, recevra 1,8 million de dollars pour poursuivre ses études concernant la gestion des risques liés aux changements climatiques, notamment.

Plus d'articles