Retour

Budget provincial : les élus de la Côte-Nord espéraient plus

Des élus de la Côte-Nord jugent insuffisantes les mesures pour soutenir la région qui sont prévues dans le budget de Québec dévoilé mardi. Certains se disent tout de même satisfaits des efforts provinciaux en matière de transport et de développement maritime.

La députée de Duplessis, Lorraine Richard, ainsi que le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny, saluent tous les deux les investissements du gouvernement provincial pour le prolongement de la route 138. La confirmation de la mise en place d’un bureau d'étude pour la construction d'un pont entre Tadoussac et Baie-Sainte-Catherine a également été accueillie avec bonheur auprès des élus.

Transport aérien

Yves Montigny se dit aussi satisfait de l’investissement de 173 millions de dollars sur 5 ans prévu pour améliorer le transport aérien en région. Il estime que le gouvernement a été attentif aux demandes de la Côte-Nord.

Toutefois, le maire d’Anticosti, John Pineault, ne partage pas cet avis. Selon lui, Québec n’a pas été à l’écoute des demandes formulées par la Côte-Nord, lors du Sommet sur le transport aérien régional qui a eu lieu au mois de février.

Malgré sa déception, John Pineault ajoute qu'il s'agit d'un premier pas vers le désenclavement de l'île d'Anticosti.

Même son de cloche du côté de Lorraine Richard. Elle croit aussi que les mesures pour soutenir le transport aérien sur la Côte-Nord sont insuffisantes.

Elle ajoute que des sommes auraient dû être prévues pour le développement d’un lien maritime avec l’île d’Anticosti. « Le premier ministre a beaucoup parlé d’Anticosti. On dit qu’on va accompagner Anticosti dans sa demande d’être reconnu comme patrimoine mondial de l’UNESCO. […] Malheureusement je ne trouve [rien de cela dans le budget]. »

Stratégie maritime et gaz naturel

Yves Montigny salue la vision à long terme du gouvernement pour la stratégie de développement maritime dans la région.

Par ailleurs, il déplore qu'aucune somme ne soit prévue pour le développement d’un réseau de gaz naturel liquéfié sur la Côte-Nord.

Exode des régions

Yves Montigny juge insuffisantes les mesures prévues par le gouvernement provincial dans son budget pour freiner la décroissance démographique de la Côte-Nord.

Québec prévoit investir plus de 80 millions de dollars pour la diversification économique en région. Toutefois, Yves Montigny déplore que Québec ne prévoie aucune mesure spécifique pour le développement économique de la région.

Yves Montigny estime que l’économie de la Côte-Nord pourrait profiter d’un coup de main du gouvernement provincial.