Retour

C'est parti pour les marchés publics de la région!

La plupart des marchés publics de la région commencent leurs activités cette fin de semaine. Au menu en plus des produits frais proposés par les producteurs de la région, de l'animation et des activités familiales!

Un texte d'Émilie Parent-Bouchard

À Amos et à Ville-Marie, on lançait la saison 2017 aujourd'hui. Le président du marché public de Ville-Marie fait valoir que deux fois plus d'exposants ont confirmé leur présence cette saison, dont plusieurs en sont à leur première participation. Richard Dessureault ajoute que la structure du marché aménagée l'année dernière comprend cette année de nouvelles commodités.

Une nouvelle structure améliorée à Ville-Marie

« On a terminé la saison l'an passé à trois ou quatre producteurs, ça ne faisait pas une belle offre diversifiée, rappelle-t-il. Là, on est neuf producteurs pour la saison. Dans la période de pointe, comme les bleuets, on va monter à 10-11 producteurs. On a ajouté un entrepôt, on a teint toute la portion de bois qui était visible à l'intérieur [du bâtiment] et qui pourrait se dégrader. On a l'électricité maintenant, donc on va pouvoir tenir des activités, un peu de musique et des choses comme ça. On a l'eau courante aussi. »

Activités familiales

Les producteurs agricoles sont attendus à Palmarolle vendredi après-midi, alors qu'ils prendront la route de Rouyn-Noranda le lendemain. Ce marché, qui existe depuis 2006, sera ouvert à compter de 9 heures 30 tous les samedis jusqu'à la fin de l'été. La coordonnatrice du marché public de Rouyn-Noranda, Julie Gauthier, souligne .

« C'est sûr que les gens aiment goûter, voir, sentir ce que les producteurs font, estime-t-elle. Donc, on tend un peu plus vers les dégustations. Également, c'est sûr que de juste venir voir d'un point de vue familial, la petite coopérative de jeunesse est toujours là avec son barbecue pour offrir un petit dîner. Et il y a des activités pour les enfants. »

Les marchés publics de Val-d'Or et de Malartic ont commencé leurs activités il y a déjà deux semaines.

Plus d'articles

Commentaires