La minière Cameco abolit 120 postes dans ses mines d'uranium de McArthur River, de Key Lake et de Cigar Lake, en Saskatchewan.

Les réductions de personnel se feront graduellement et devraient être terminées d'ici la fin mai. L'entreprise affirme qu'elle offrira aux employés touchés des compensations financières et des programmes d'aide à l'emploi.

Par ailleurs, les services de transport aérien vers les mines d'uranium, situées dans le nord de la province, seront modifiés.

Cameco affirme que les changements annoncés ne devraient pas avoir de conséquences sur sa production.

Plus d'articles

Commentaires