Retour

Cameco enregistre une hausse des profits au troisième trimestre

L'entreprise d'exploitation d'uranium Cameco rapporte des profits nets de 142 millions de dollars lors du troisième trimestre, malgré le faible prix du minerai. L'an dernier à la même époque, la minière annonçait des pertes de 4 millions de dollars.

« Le prix de l'uranium est à son plus bas depuis une décennie, ce qui met notre marché en difficulté, indique le président-directeur général de l'entreprise Tim Gitzel par voie de communiqué. Toutefois, la solidité de notre portefeuille de contrats à long terme permet de maintenir notre prix moyen bien au-dessus du faible prix courant. »

Cameco affirme que les ventes de l'uranium ont augmenté de 35 % au cours du troisième trimestre, malgré la chute continue de son prix.

En avril, la minière Cameco a annoncé la suppression de 500 emplois dans sa mine de Rabbit Lake, en Saskatchewan.

L'entreprise, basée à Saskatoon, précise qu'elle est encouragée par la mise en service récente de quatre nouveaux réacteurs, portant à neuf le nombre total de nouveaux réacteurs dans le réseau électrique. Elle s'inquiète cependant des délais pour le redémarrage des réacteurs nucléaires japonais et de la pression économique exercée sur les exploitants nucléaires aux États-Unis.