Retour

Cannabis : « On a voté pour la légalisation, pas la monopolisation »

Une dizaine de personnes se sont présentées sur les pelouses de Queen's Park, samedi, pour manifester leur désaccord avec le plan provincial en lien avec la légalisation de la marijuana au pays.

Selon le groupe, le gouvernement ontarien créerait, ni plus ni moins, un monopole de la marijuana.

Mark Emery, le « prince du pot », affirme que le plan est injuste. « Le gouvernement, qui nous persécute, va nous prendre notre industrie, celle qu’on cultive depuis 50 ans », a-t-il déclaré en entrevue samedi.

Sur une des affiches des manifestants, on pouvait lire « On a voté pour la légalisation, pas la monopolisation ».

Le plan du gouvernement ontarien a été annoncé en début septembre. Celui-ci comprend environ 150 magasins ainsi qu’un service de livraison à domicile.

Le député indépendant Jack MacLaren, qui était présent à la manifestation, affirme que le plan d’ouvrir des magasins en plus d’empêcher quiconque autre de vendre de la marijuana va à l’encontre du but même de la légalisation. Selon lui, sans compétition, le gouvernement va inévitablement augmenter les prix.

« Nous devons l’offrir au consommateur à des prix assez bas pour être compétitifs avec le marché noir », selon lui.

Plus d'articles

Commentaires