Retour

Cannabis récréatif : la première année de légalisation ne génèrera aucun profit

Le Nouveau-Brunswick ne s'attend plus à aucun revenu de la vente de marijuana récréative au cours de la première année de légalisation, en raison des retards d'Ottawa. Le gouvernement prévoyait initialement des recettes de 7,2 millions de dollars pour l'année 2018-2019.

Nous avions déjà affaire à une année fiscale partielle [avec la légalisation prévue en juillet], explique la ministre provinciale des Finances, Cathy Rogers. Le retard diminue davantage cette marge.

Il est trop tôt, ajoute-t-elle, pour prévoir les recettes que la province pourrait tirer des ventes de cannabis récréatif dans les années à venir.

Retard fédéral

Le gouvernement fédéral prévoyait l’entrée en vigueur de la légalisation du cannabis récréatif en juillet.

Cette date a été repoussée lorsque le Sénat a demandé davantage de temps pour étudier le projet de loi C-45.

Ce dernier a finalement été adopté le 19 juin et la loi entrera officiellement en vigueur le 17 octobre 2018.