Retour

Caraquet : les amateurs de VTT auront accès à leurs sentiers

Des travaux sont en cours, le long de la voie de contournement de Caraquet, pour permettre aux amateurs de VTT d'avoir accès aux sentiers.

Un texte de René Landry

L'année dernière, des clôtures à orignaux ont été installées le long de cette voie de contournement. Abimées, sinon complètement mises à terre par la tempête de verglas de l'hiver dernier, elles n'ont pas encore été réparées. Il fallait attendre, selon le député de Caraquet Hédard Albert, que la question de l'accès des VTT soit d'abord réglée, ce qui est en bonne voie de se réaliser.

Un sentier, parallèle à la route, est en construction, au grand bonheur des amateurs de VTT comme Marc Chenard. « Depuis la construction de la clôture, on n'a plus accès à la ville, explique-t-il. Mais avec ces travaux, on va avoir accès à la ville, aux restaurants, aux postes d'essence. »

Le Club VTT Acadien a entrepris des démarches il y a deux ou trois ans, selon Marc Chenard, pour que le gouvernement provincial améliore l'accès à la ville de Caraquet et aux sentiers. « Les touristes, ceux qui arrivent de l'extérieur en VTT, doivent passer tout droit quand ils sont à la hauteur de Caraquet. C'est certain que ce n'est pas plaisant. Il y a des membres de clubs de VTT qui n'ont pas acheté leur permis la saison dernière. »

Marc Chenard considère donc que les travaux en cours sont les bienvenus. « L'apport des VTT à l'économie de la province, c'est considérable, insiste-t-il. Nous sommes environ 40 000 membres dans la province. »

Des propriétaires de commerces, non seulement au centre-ville de Caraquet, se réjouissent également. C'est le cas au Camp Cormier, un relais en forêt, du côté de Maltempec, pour les amateurs de VTT et de motoneige.

« La population de Caraquet, Bas-Caraquet, n'avait plus d'accessibilité aux sentiers, explique le propriétaire, René Blanchard. Environ 70 %de ma clientèle est de la région de Caraquet. Cela a eu un très gros impact négatif l'hiver dernier. J'estime que j'ai essuyé des pertes de 35 à 40 %. Sur une saison de trois mois et demi à quatre mois, c'est considérable pour une petite entreprise. On a été surpris de voir que la province a installé les clôtures à orignaux sans aucun accès pour les VTT et les motoneiges. Pour moi, les améliorations en cours, c'est une très bonne nouvelle. Ça veut dire qu'il va y avoir des accès pour la ville de Caraquet. »

Une porte-parole du ministère des Transports et Infrastructures indique que les travaux de construction du sentier parallèle à la voie de contournement seront terminés d'ici la fin de l'année. Des options sont à l'étude pour permettre aux motoneigistes d'avoir aussi un meilleur accès à la ville de Caraquet, ou aux sentiers, selon le côté de la clôture à orignaux duquel ils se trouvent.

Plus d'articles

Commentaires