Retour

Cégeps vétustes : le Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue est en bon état, mais demande des améliorations

Selon des documents du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur obtenus par Radio-Canada, l'état de 16 des 18 pavillons du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue est soit « satisfaisant », « bon » ou « très bon ». Cependant, il y a des améliorations à apporter à certains bâtiments.

Les données ont été compilées en décembre 2015. Le directeur général du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue, Sylvain Blais, croit qu'il faut investir même si aucun des bâtiments n'est dangereux en ce moment. Toutefois, l'état du Pavillon des Arts a été qualifié de « mauvais », ce qui indique que l'infrastructure présente un niveau élevé de dégradation.

Ça prend, bien sûr, un coup de barre. On avait déposé, dans le cadre du Fonds d’investissement stratégique pour les établissements postsecondaires (FIS), beaucoup de projets. On verra si finalement ils pourront être réalisés.

Sylvain Blais, DG, Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue

Sylvain Blais dit toujours attendre des réponses du gouvernement du Québec et du gouvernement fédéral. « C’est clair qu’il y a un coup de barre compte tenu de l’état et de l’âge des bâtiments, estime-t-il, mais c’est tout à fait normal. »Sylvais Blais mentionne qu'avec ses nouveaux bâtiments, le campus de Val-d'Or n'a pas besoin d'améliorations.

Plus d'articles

Commentaires